Au petit bonheur…

Pour exaucer le souhait de nombreux clients lecteurs du Petit Bouquineur désireux en ces temps tourmentés de s’immerger dans un  roman « positif », voire carrément drôle, mais pas forcément, léger mais pas idiot, un des ces romans qui réchauffe le cœur et nourrit l’âme et dont on sort ragaillardi ou attendri, qui vous réconcilie avec le genre humain et vous donne envie de faire la bise à la boulangère (ou aux libraires…),  nous vous avons concocté une sélection parmi des livres fraîchement parus ou pas, considérant même comme un devoir de rappeler à votre bon souvenir l’existence de quelque perle un peu oubliée…

Voici donc notre liste…Nous tenons à préciser qu’elle ne peut être que terriblement subjective. Nous n’irons pas jusqu’à affirmer que ce qui fait pleurer les uns peut faire rire les autres…, mais presque..

Enfin, ajoutons que cette liste, nous ne demandons qu’à l’étoffer…: à vos souvenirs de lecteurs passionnés!

Alors vraiment vous pourrez déclarer que se rendre au « Petit Bouquineur », c’est aller « Au petit Bonheur » (la chance?)

NB: les livres ne sont pas classés par ordre de préférence ni de parution…Ils apparaissent au gré de nos souvenirs et de nos caprices!

 

L’arbre du pays Toraja (Philippe CLAUDEL 2016)

Philippe-Claudel-Larbre-du-pays-Toraja-Stock1 Que veut dire « être vivant »? Que restera-t-il de nous après la vie? Le grandes questions fondamentales taraudent  le narrateur, cinéaste de son état(l’auteur?) face à la maladie puis la mort de son meilleur ami…A priori cela ne semble pas joyeux joyeux….Mais c’est la vie! (et donc la mort…). C’est plein d’amour, de sensibilité, de considérations sur le temps qui passe, les relations qui s’achèvent ou non…sur l’art et le cinéma… On y croise Kundera et Michel Piccoli (entre autres)  c’est bien écrit et ça nous met un peu de baume…

Le grand méchand renard (Benjamin RENNER 2015)

le grand méchant renardCoup de cœur absolu que cette BD qui a remporté le prix jeunesse du festival d’Angoulême 2016!

L’histoire irrésistiblement drôle de ce grand méchant renard absolument inoffensif qui se fait rouer de coups par la poule en chef et railler par les animaux de la ferme…Et ce n’est là que le début de ses déboires. Des dessins pastel d’une expressivité formidable et un scenario plein de verve humoristique pour servir un anti-héros délicieux!

Le Koala tueur et autres histoires du Bush (Kenneth COOK 2009)le-koala-tueur-et-autres-histoires-du-bush-100321

A découvrir absolument, si ce n’est déjà fait, cet auteur australien célèbre là-bas pour ses thrillers(par ailleurs peu connus chez nous!)… D’une loufoquerie exquise, le récit de sa découverte de la faune australienne est un vrai régal pour nos zygomatiques!

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Jonas JONASSON 2011)

le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaireEmbarqué dans la fugue d’un centenaire déjanté bientôt rejoint par des hurluberlus de son espèce, on s’amuse comme des fous en survolant, en prime, l’histoire du 20ème siècle. Humour noir et franche rigolade au rendez-vous! 

 

L’homme idéal existe il est québécois (Diane Ducruet 2015)

Mise en page 1 Bonne nouvelle : l’homme idéal existe !Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle. Vous l’aurez deviné : il est québécois.

Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant.

 

 

Le voyage d’Hector ou la recherche du bonheur (Francois Lelord 2004)

Le voyage d'Hector ou la recherche du bonheurHector est un psychiatre qui décide d’entreprendre un grand voyage à la recherche de ce qui rend les gens heureux. Les rencontres qu’il va faire et les événements (parfois terribles) qu’il va vivre vont lui inspirer une série de « leçons » sur le bonheur, du genre  « leçon n1 : un bon moyen de gâcher son bonheur, c’est de faire des comparaisons »…

C’est amusant et revigorant… et malgré tout instructif parce que l’auteur ne se prend pas au sérieux!

 

Je vais mieux (David Foenkinos 2013)Je vais mieux

Comme un mal de dos croissant et qui devient franchement handicapant peut vous mener à une remise en question de votre mode de vie! Le tout raconté avec une sympathique autodérision.

 

Maudit karma (David Safier 2008)

Maudit karmaHilarant! Les vicissitudes post-mortem d’une vedette de la télé allemande tour à tour réincarnée en fourmi, en cochon d’Inde et en chien, qui cherche à empêcher son veuf mari de se laisser séduire par une ancienne rivale!

La mort abordée avec humour! Incontournable!

 

 

 

 

 

Laisser une réponse